MUSICALITE

 

  • SALSA : Qu’est-ce qu’un temps ? un contre-temps ? un temps fort ou faible ?

 

D’un point de vue purement musical, la salsa est composée d’une série de « mesures » de 4 temps (ou encore « noires » pour le musicien), comptés à une vitesse variable suivant la musique, définissant ainsi le tempo.

Parmi ces temps il y a les temps forts ( 1 et 3 ) et les temps faibles (2 et 4).

Le temps peut être divisé en deux demi-temps ( ou encore « croches » pour le musicien). Au conservatoire on aborde le contre-temps en comptant de cette manière : 1 « et » 2 « et » 3 « et » 4. Les « et  » sont les contre-temps ( à côté du temps) parfois confondus avec les temps faibles.

Dans la danse il est commode de compter les demi-temps plutôt que les temps, c’est pour cela que dans la majorité des cours de salsa le compte est 1,2, 3 (4) 5,6,7(8) :

  • 1,3,5,7 correspondent aux temps ( temps forts : 1 et 5 ; temps faibles : 3 et 7)
  • 2,4,6,8 correspondent aux contre-temps

Les temps de la salsa en danse sont en fait les demi-temps de la musique, le rythme à réaliser va « deux fois plus vite que le tempo ». Mais peu importe comment on les nomme, peu importe comment on les compte, le principal est de les ressentir pour caler son pas sur la musique afin de prendre un maximum de plaisir dans la danse…

  • SALSA : comment repérer les temps ?

Dans la salsa la cloche est chargée de marquer les temps 1, 3, 5, 7. Elle peut également faire des variations avec une rythmique plus élaborée mais il y aura plus d’énergie sur les temps 1,3,5,7.

Les quatre temps sont joués avec la même énergie, pour distinguer le 1 des autres temps, il faut sentir le début des phrases…

Exemple :

 

  •  BACHATA : les temps en bachata…

En bachata, le pas de base se réalise sur les temps ( et non les demi-temps comme en salsa). La musique est, tout comme la salsa, construite par une série de mesures de 4 temps. On peut donc compter seulement 1,2,3,4 etc……Mais afin de distinguer gauche et droite, il est pratique de compter 1,2,3,4 et 5,6,7,8 comme en salsa. De 1 à 8 il s’est écoulé deux mesures musicales, alors qu’en salsa une seule!!Mais ce n’est pas la seule explication, en musique les morceaux sont souvent construits en forme de « question/réponse », une mesure de 4 temps pour la « question » et une mesure de 4 temps pour la réponse, le compte 1,2,3,4 – 5,6,7,8 prend alors une autre dimension. Mais c’est quoi la question réponse?

Exemple :

 Morceau ultra connu…

question : Son las cinco en la mañana
réponse : y yo no he dormido nada
question : Pensando en tu belleza
réponse: en loco voy a parar……

  • BACHATA : Comment reconnaître les temps ?

Les bongos sont un des repères « faciles » à entendre, on peut distinguer globalement trois coups « aigus » pour un coup « grave ». Les trois aigus correspondent aux 1,2,3 et le coup grave au 4 et c’est le coup de hanche!!

 

DES STAGES D’ECOUTE MUSICALE SONT PROPOSES REGULIEREMENT, ILS SONT ACCESSIBLES A TOUS 😉

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Montserrat Rouffineau dit :

    Merci pour ces explications simples et claires qui permettent de déchiffrer la musicalité de la salsa et de la bachata quand on n’est pas musicien. J’y reviendrai pour me l’approprier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *